De l'existence de l'individu

Pierre : Comment peut-on nier l’existence d’un individu quand c’est notre seul et unique véhicule de conscience et d’expression ? Quand une douleur physique ou morale est en moi, c'est bien moi qui ai mal, pas mon voisin !


Didier: Oui, une douleur d'ordre physique ou émotionnel, fait bien partie de "ton" monde perceptif et non pas de celui de ton voisin. Il en serait de même pour le plaisir. Par contre, douleur ou plaisir ne sont pas localisés dans le corps - ou dans la tête - d'un individu qui serait un véhicule particulier de conscience et d'expression, pour reprendre tes mots.


Est-ce vraiment ton expérience directe ?


Une sensation, quelqu'elle soit, existe bien à "l'intérieur" de "ton" champ de conscience, mais ceci exactement au même titre que la sensation physique de la tête, du corps ou des objets alentour. En dernière analyse, il n'y a pas non plus "ton" champ de conscience, car cette "non-matière" qu'est Conscience n'est pas engagée dans une dimension spatio-temporelle. Conscience crée et accueille ces dimensions. Comprends que c'est ce que tu ES réellement.

Je sais, l'illusion est massive et tenace, mais elle peut se dissoudre d'un battement d'aile de papillon. Le papillon n'en sera d'ailleurs jamais la cause mais le signe avant-coureur, ou bien, dit autrement, l'autre face de la dissolution...


Prends un moment pour vérifier dans ton expérience directe. Et vois que toutes les sensations sont absolument toutes sur un même et unique plan.

The use of the content of this site is not subject to copyright. 😃