Tabula Rasa !

Tenez vous bien, si cela vous dit vous pouvez maintenant m'appeler “Reverend Didier” de la nouvelle Eglise, le Pastafarisme, dont la divinité est un monstre volant en spaghetti (« al dente », je l'espère...).

C’est une décision, vous le comprendrez, réfléchie et irrévocable. Je suis même, si le coeur vous en dit, habilité à effectuer les rituels de baptême, de mariage, derniers sacrements, exorcismes, et bien d’autres, en suivant les recettes consignées dans un petit livre fait de pâte à sel que je n'ai pas encore ouvert.

La reconnaissance de cette nouvelle religion étant encore limitée, jetez un coup d’oeil sur Wikipedia si vous voulez en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pastafarisme Pourquoi cette ordonnance ? La raison en est à la fois simple et radicale : tous les concepts, toutes les histoires - spécialement celles dites spirituelles - toutes les religions, n’ont absolument aucune réalité, pas la moindre trace de vérité absolue.

Dans le meilleur des cas, elles sont une boîte à outils imparfaite et incomplète pour démonter la machine du Rêve, et le plus souvent une errance sans destination, une infinie perte de temps. Elles ne renferment aucune vérité à sauvegarder précieusement.


Il n'y a rien à noter, se rappeler, chérir, vénérer, partager, discuter, protéger, défendre. Après usage, l’outil retourne dans sa boîte, laquelle retourne sur son étagère, au grenier ou à la cave pour y être totalement oubliée.

Vous vous dîtes, mais pourquoi le Pastafarisme ? La réponse est « Pourquoi pas ?». Croire en un quelconque enseignement, se féliciter et philosopher sans fin sur des vérités chrétiennes, bouddhistes, musulmanes ou encore non-duelles en ce qui nous concerne, c’est tout « kif kif bourricot ». Ce n’est pas bien différent que de croire qu'un Monstre volant fait de spaghetti, cependant invisible et non détectable, a créé l'univers après avoir beaucoup bu, raison pour laquelle la Terre est si imparfaite. Il suffit d’un éclair de clarté, ici et tout de suite, pour abandonner dans un grand éclat de rire tout le fatras conceptuel, et Réaliser enfin que la pensée n’atteindra jamais – au grand jamais - ce que nous sommes réellement. En cette réalisation, CELA qui a toujours été brillera, désencombré des scories du mental, en toute simplicité et totale nudité. Tabula rasa ! Ceci inclue l'intégralité de ce message et ma carte de « reverend »… qui s’auto détruira dans les 10 secondes.






The use of the content of this site is not subject to copyright. 😃