Ex Nihilo

Pierre : Les multiples points de vue ne sont pas irréels, ils sont seulement différents. Et à l’évidence, il subsiste encore un point de vue particulier à partir des yeux et du cerveau de Didier, même si sa conscience est devenue Conscience.


Didier : Il n'y a pas "ma" conscience, ni "ta" conscience d'ailleurs par la même occasion.

"Ma" conscience n'est pas devenue Conscience avec un grand C. Elle ne s'est pas étendue à l'infini. Elle a juste perdu le point d'ancrage hallucinatoire en cet événement spatio-temporel appelé Didier.


"Mon" point de vue est irréel dans le sens où il décrit "mon" monde avec l'intime vision que "mon" monde n'existe pas. C'est donc UN monde... parmi tant d'autres - supposés, je précise.

Pierre : Finalement, peux-tu me dire en quoi le concept que tu défends diffère du nihilisme ?

Didier : Nihilisme ? Désolé, je ne fais pas de philosophie. Je ne fais que décrire ce qui est.

Pierre : Je ne souscris pas du tout à son sens négatif : désespérance, inanité de l'existence, absence de lois et de règles.

Didier : C'est bien le contraire qui m'apparaît : Plénitude, la Vie est son propre sens.

Le monde fonctionne de manière incroyablement complexe en situation d'équilibre des lois.

Simplifie ta pensée. Tu cherches là-bas au loin une Réalisation qui semble t'échapper encore et toujours. Prends plutôt seulement pleinement conscience de cet écran d'ordinateur, de la lumière et des sons, de ce texte apparaissant, de la pièce où tu es, etc... Tout cela n'est que toi-même, complet et totalement en paix, quelles que soient les formes qui apparaissent.

Il n'y a pas de philosophie là dedans. Il n'y a pas besoin de mental. Use le percept et remonte le fil jusqu'à l'acte transcendant et invisible de Conscience. Tu es cet acte invisible, immatériel, incluant tout.

The use of the content of this site is not subject to copyright. 😃