De l'infini au fini

Seb : Une question vient chatouiller le mental du gugusse. Si nous sommes la conscience unique, quel est ce phénomène qui fait que chaque matin apparaisse en son sein cet organisme corps-esprit S. - et non celui d'un autre gugusse - qui semble rester à l'observer tout au long de son existence ? Je me doute que ça ne peut pas être compréhensible par le mental mais la question demande à être posée, alors j’obtempère puisque le gugusse n'a pas le choix. 😂


Didier : Cette histoire appelée "Histoire-S" ou "Monde-S" ne peut se dérouler, se déployer, faire du sens, qu'en l’absence totale de "tout-ce-qui-n’est-pas-du-type ... S".


Deux exemples pour mieux te permettre de réaliser la portée de ce message. Toute sculpture ne prend sa véritable beauté, sa pleine portée et sa forme définitive seulement lorsque le sculpteur a éliminé tout ce qui n’est pas le sujet sculpté. Ou encore, toute musique, la plus sublime soit elle, n’est en fait qu’un filtrage - une réduction au niveau temps et fréquences - de ce qu’on appelle le "bruit blanc".


Ce que nous sommes - dans un potentiel infini - ne peut, par définition, se manifester QUE dans la limitation. Et pour qu’une histoire puisse s’écrire et sembler réelle, il "faut" bien une continuité, une cohérence comme dans la création d'un film ; ici en l'occurence, la création du "Film-S".


Comme tu le dis, c’est incompréhensible par le mental d’être A LA FOIS la totalité ET cet angle particulier. Au plus près, je dirais que ce que je suis vraiment - autrement dit, Dieu, Présence, Conscience - joue à s'oublier en sa totalité infinie pour permettre l’émergence d’une manifestation particulière, par définition... finie ! Et que tous ces "angles de vision" apparaissent tous au même moment (maintenant) au même endroit (ici).


Seb : Merci pour cette réponse qui a le double mérite d'apporter une certaine clarification et en même temps d'interrompre une recherche qui est vaine puisque S. n'obtiendra jamais une réponse complètement satisfaisante à ce mystère qu'est la vie. Ce mystère est à vivre, et pas à comprendre. Mais le mental étant ce qu'il est, il joue sa partition à la perfection. 😉



The use of the content of this site is not subject to copyright. 😃